5 conseils pour trouver un bien immobilier

Comment trouver un bien immobilier ? Découvrez nos 5 conseils

La recherche pour trouver un bien immobilier peut être une expérience passionnante, mais cela peut aussi se révéler être un processus long et épuisant si vous ne respectez pas une certaine méthodologie. En tant que marchand de biens, que vous soyez à la recherche de votre première opération immobilière ou que vous ayez déjà réalisé quelques opérations d’achat-revente, il est essentiel de suivre des conseils précieux afin de repérer la bonne affaire. Dans cet article, nous vous en partageons 5 pour vous aider à trouver l’opération immobilière idéale.

Comment gagner facilement 65 000€ ?

Je vous explique comment j’ai fait grâce à une opération de rénovation que n’importe qui aurait pu réaliser.

Définition d’une “bonne affaire” en immobilier ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de commencer vos recherches de biens, essayons d’abord de définir ce qu’est une “bonne affaire”. Le concept de “bonne affaire” peut varier en fonction de vos connaissances, de vos ressentis, de vos objectifs et inconsciemment de vos critères personnels. Et parfois, selon votre perception vous passez peut-être à côté d’une belle opportunité immobilière. 

Selon nous, une “bonne affaire” dans l’immobilier (car il n’y a pas de définition propre) se caractérise par 3 critères

  • Gagner un maximum d’argent ;
  • Prendre un minimum de risques ;
  • Faire un minimum d’efforts.
 

L’opération immobilière qui répond à ces 3 critères peut être considérée comme une “bonne affaire” et donc comme une opportunité à saisir.

Conseil n°1 : Multiplier les canaux de recherche

Tout d’abord, premier point à retenir : ne limitez pas votre recherche à un seul canal et privilégiez-en plusieurs. Si vous restez fixé sur un seul canal comme par exemple un site d’annonces immobilières en ligne, vous allez inévitablement vous bloquer l’accès à de nombreuses autres offres. Donc, n’hésitez pas à explorer différentes sources pour augmenter vos chances de trouver un bien immobilier. Consultez les sites web d’agences immobilières, naviguez sur des plateformes en ligne spécialisées, suivez les médias sociaux, abonnez-vous à des newsletters immobilières et surtout allez sur le terrain. Ne restez pas continuellement derrière votre écran, faites des visites, discutez avec des professionnels de l’immobilier. N’oubliez pas, marchand de biens est un métier de terrain !

Conseil n°2 : Activer son réseau

Ensuite, vous avez un important travail de fonds à réaliser avant de trouver un bien immobilier. Il s’agit de développer et d’activer votre réseau. Encore trop peu de personnes y pensent et c’est dommage, car elles peuvent passer à côté d’opérations intéressantes. Votre réseau de contacts peut être une ressource précieuse dans votre recherche immobilière. Informez vos amis, votre famille, vos collègues, vos voisins, votre coiffeur, toute personne avec qui vous êtes en contact, de votre intention d’acheter un bien immobilier, de votre nouvelle activité de marchand de biens. Faites marcher le fameux bouche-à-oreille. Vos contacts pourraient connaître quelqu’un qui vend une maison ou un appartement ou qui connaît une opportunité intéressante. Ne sous-estimez pas la puissance du réseau, il peut vous permettre d’être le premier sur les dossiers intéressants d’achat-revente et surtout les plus rentables. En partageant vos besoins et vos critères, vous pourrez obtenir des recommandations et des informations pertinentes. Et n’oubliez pas, plus votre réseau s’étend et plus les opportunités de trouver un bien immobilier aussi. Soyez au bon endroit, au bon moment !

Comment éviter les pièges de la fiscalité ?

Les bases de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Conseil n°3 : Être dans l’action constante

Pour trouver un bien immobilier, il est nécessaire que vous soyez également dans l’action constante. Cela se traduit évidemment par un profond engagement de votre part et de la persévérance. Ne vous contentez pas de scruter les annonces immobilières sur le web au quotidien, cela ne suffit pas et ce n’est pas de cette manière que vous avancerez dans votre projet de marchand de biens. Vous devez être sur le terrain, vous devez être actif et réactif. N’hésitez pas à multiplier les visites, à discuter avec des professionnels de l’immobilier de votre secteur (notaire, géomètre, etc.), à réfléchir sur la conception de futurs plans, à vous documenter sur les règles d’urbanisme, à prendre et garder contact avec les agences immobilières, etc. En tant que marchand de biens, vous êtes un commerçant de l’immobilier et vous devez être au fait des prix du marché. Vous devez donc savoir combien s’achète et se revend une maison, un appartement ou un immeuble. Votre allié pour débuter votre activité et trouver des biens immobiliers est votre capacité à être dans l’action permanente. Car, c’est en multipliant les actions concrètes et en renforçant vos connaissances immobilières que vous mettrez en place un cercle vertueux qui va vous permettre de lancer et de vivre de votre activité de marchand de biens.

Conseil n°4 : Développer un regard professionnel

De plus, pour dénicher LA bonne affaire, l’opération immobilière parfaite, il est essentiel que vous développiez un regard professionnel sur l’immobilier. Pourquoi ? Tout simplement pour découvrir ce que les autres ne voient pas ! Énormément de personnes passent à côté d’une belle opération, car elles n’ont pas les connaissances ni la capacité de repérer le potentiel d’un bien. En réalisant vos visites, vous vous apercevrez très souvent que certains logements sont parfois mal conçus ou possèdent de nombreux défauts ou malfaçons, mais c’est à vous, avec un regard professionnel de savoir détecter immédiatement l’attractivité d’un bien. Et pour développer cette expertise, il vous faut nécessairement être dans l’action en utilisant toutes vos ressources, en visitant un maximum de biens, en concevant des plans, en vous formant, en apprenant à évaluer les biens en fonction de leur potentiel de valeur. Plus vous serez informé et compétent, plus vous serez en mesure de repérer les opportunités sous-évaluées et d’identifier les marges de négociation.

Conseil n°5 : Faire preuve de régularité

Trouver un bien immobilier peut prendre du temps, il est donc important de rester régulier dans vos efforts tant dans votre travail que dans vos recherches. Gardez en tête que lancer et faire perdurer votre activité de marchand de biens n’est pas un sprint, mais un marathon. Consacrez du temps quotidiennement à votre recherche, que ce soit pour consulter les annonces de vente de maisons, de terrains, d’immeubles, pour contacter des agents immobiliers ou visiter des biens. Vous devez progresser étape par étape de manière régulière et efficace. Vouloir emmagasiner un maximum d’informations et réaliser un maximum de visites pour essayer de repérer LA bonne affaire le plus rapidement possible ne conduira qu’à vous épuiser et à vous pousser très vite à l’abandon. Soyez dans l’action, mais de manière réfléchie, régulière et efficace. La persévérance est toujours récompensée et vos efforts constants vous permettront de vivre de votre activité de marchand de biens. 

Trouver un bien immobilier demande du temps, de l’engagement et de la persévérance, mais cela en vaut la peine. En suivant les 5 conseils présentés, vous serez mieux préparé pour dénicher l’opération immobilière parfaite répondant à vos attentes. N’oubliez pas de  rester ouvert, d’être proactif et développez sans cesse votre expertise. Avec ces stratégies en place, vous êtes sur la voie de la réussite dans votre activité de marchand de biens.

Comment faire financer mon projet ?

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

OBTENEZ VOTRE FORMATION OFFERTE

La fiscalité du marchand de biens

Les base de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Comment gagner facilement 60 000€

À travers une opération de rénovation que n’importe qui peut réaliser, avec la bonne méthode.

Le financement

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

eget id amet, ipsum dolor. mi, justo Praesent venenatis ut consectetur dictum