3 croyances empêchant votre première opération immobilière

Opération immobilière : ces croyances qui bloquent vos projets

Vous aimeriez réaliser votre première opération immobilière, mais certaines informations vous freinent ? Ou pire, vous pensez que l’immobilier n’est pas fait pour vous ? Alors vous préférez laisser tomber et remettre votre projet à plus tard. Stop ! Faisons un point complet sur les 3 croyances limitantes les plus courantes en immobilier et découvrez nos conseils pour enfin passer à l’action.

Comment gagner facilement 65 000€ ?

Je vous explique comment j’ai fait grâce à une opération de rénovation que n’importe qui aurait pu réaliser.

Pourquoi est-il important de casser les préjugés ?

Depuis toujours les préjugés existent et ils ont encore un bel avenir. Ils touchent malheureusement tous les secteurs d’activités et toutes les professions et évidemment l’immobilier n’y échappe pas. Or, ces préjugés ou ces croyances limitantes comme on les appelle très souvent, peuvent avoir un impact négatif sur vos projets. 

Alors, comment les dépasser ? Très simplement : en n’en tenant pas compte. Facile à dire certes, mais nécessaire si vous souhaitez avancer et concrétiser vos projets. Tenir compte des préjugés vous bloquera indéfiniment dans tout ce que vous voudrez entreprendre. Vous devez donc les surmonter en ouvrant votre esprit, en allant récolter les bonnes informations et en apprenant par vous-même. Évitez de vous laisser berner par des données erronées diffusées de part et d’autre. Vous êtes le ou la seul(e) responsable de vos projets.

Croyance n°1 : la peur de se lancer

Vous souhaitez réaliser votre première opération immobilière, mais vous êtes complètement paralysé par l’idée de passer à l’action ? Vous rêvez d’acheter une maison à refaire dans l’optique de la revendre, mais vous vous posez d’innombrables questions ? Ne vous inquiétez pas, ce que vous vivez est tout simplement NORMAL ! Oui, se lancer dans l’immobilier fait peur. Vous allez vous jeter dans un monde que vous n’avez pas l’habitude de côtoyer. Vous allez devoir acquérir de nombreuses connaissances dans des domaines qui vous sont lointains comme le juridique, l’urbanisme, la vente ou encore l’aspect technique d’une opération immobilière. Vous allez également croiser la route de divers interlocuteurs tels que les notaires, les géomètres, les agents immobiliers, etc. Mais surtout, lorsque vous allez réaliser votre premier achat immobilier, vous investirez d’importantes sommes d’argent et ceci n’est pas négligeable.

Tout ceci représente un monde nouveau, un monde à conquérir avec toutes ses caractéristiques plus ou moins complexes. Il est donc normal et même sain d’avoir peur avant de vous lancer. La seule chose qui va vous permettre de passer au-delà de votre peur est de passer à l’action. Comment ?  Et bien en commençant par approfondir vos connaissances et en gagnant de l’expérience dans l’immobilier. Ne lésinez pas sur la formation qui pourra vous permettre d’acquérir les savoirs requis pour évoluer dans votre activité. N’hésitez pas à développer vos compétences en allant directement “sur le terrain”, c’est-à-dire en effectuant vos premières visites de biens : maison, appartement, terrain, immeuble, etc. Toutes ces visites sont forcément riches d’enseignement. Vous pouvez également discuter avec des professionnels de l’immobilier ou vous exercer à faire des calculs de rentabilité, etc. Vous arriverez à dépasser votre peur, quand vous passerez petit à petit à l’action, en procédant étape par étape. La peur qui vous paralysait au début va, au fur et à mesure de votre progression, commencer à s’atténuer. Plus vos connaissances et vos compétences prendront de l’ampleur et moins vous laisserez de place à la peur. Et rassurez-vous, il existe aujourd’hui un arsenal d’outils et de droits pour vous protéger tout au long de votre parcours : tant pour protéger vos finances que votre responsabilité professionnelle et personnelle.

Comment éviter les pièges de la fiscalité ?

Les bases de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Croyance n°2 : la crainte d’avoir un capital trop faible

Ensuite, une croyance qui fait rage chez de nombreuses personnes voulant se lancer dans l’immobilier, c’est la peur de ne pas avoir assez d’argent. La peur irrépressible et bloquante de ne pas pouvoir concrétiser sa première opération immobilière en raison d’un manque de capital financier. Seulement cette croyance est complètement erronée. En effet, il est nécessaire de se demander tout d’abord quelle définition nous donnons au terme “capital”. Pour beaucoup la notion de capital signifie le capital financier, mais en réalité il en existe bien d’autres, comme : 

  • Le capital “connaissances” ;

  • Le capital “temps” ;

  • Le capital “énergie”.

Et ces éléments représentent des ressources extrêmement importantes pour mener à bien votre opération immobilière. 

Il est donc essentiel de vous poser les bonnes questions avant de débuter votre projet. Si vous n’avez pas de capital financier, avez-vous par contre des ressources qui peuvent vous permettre d’accéder d’une autre manière à votre rêve immobilier ? Avez-vous du temps ? Avez-vous de l’énergie pour monter votre opération ? Si c’est le cas, alors surtout ne lâchez pas vos objectifs ! D’autres personnes, qui ont le même rêve que le vôtre, n’ont pas forcément vos ressources, mais ont un important capital financier à investir. Donc, misez clairement sur les ressources dont vous disposez pour passer à l’action. Vous avez du temps ? Formez-vous. Vous êtes motivé(e) ? Rencontrez des professionnels de l’immobilier et améliorez vos compétences. En réalisant des actions concrètes et continues, vous finirez indéniablement par trouver LA bonne opération immobilière. Et c’est là que vous pourrez faire appel à d’autres personnes qui elles ont le capital financier. 

Il est aussi essentiel de ne pas penser systématiquement aux organismes bancaires pour financer une opération. Il existe aujourd’hui de nombreuses autres possibilités de financement. Gardez bien en tête que l’aspect financier ne doit pas être un frein pour réaliser votre opération immobilière. L’important est de trouver LE bon dossier, de bien le ficeler pour en faire ressortir une rentabilité parfaite et ainsi le présenter de manière efficace aux investisseurs. Vous trouverez toujours une personne ou un organisme disposant de capacités financières conséquentes et désirant réaliser une opération immobilière fructueuse. Votre projet ne peut qu’être validé si vous présentez un excellent montage.

Croyance n°3 : les informations erronées sur l’immobilier

Autre fait qui peut vous freiner dans la réalisation de votre projet : les informations erronées qui sont véhiculées autour de vous ou encore diffusées par les médias. Aujourd’hui, il est malheureusement devenu récurrent d’entendre et de lire tout et son contraire sur l’immobilier et notamment de nombreuses absurdités. La réputation de l’immobilier en pâtit ainsi que les professionnels du secteur. Cet ensemble d’informations complètement tronquées est la cause de bon nombre de croyances limitantes. Celles et ceux qui veulent réaliser leur première opération immobilière sont souvent freinés d’ailleurs par leur conjoint réticent, leur entourage ou bien leur famille.

Seule solution pour contrer ces informations et convaincre vos proches d’être vos alliés : passer à l’action ! Ce n’est qu’en réalisant vos premières opérations immobilières que vous pourrez les amener à réfléchir autrement et à changer d’avis. De simples mots ne suffiront pas à éliminer des années entières d’ingurgitation d’idées fausses. Seules vos actions pourront prouver qu’il est possible de réaliser des projets rentables. Le point délicat est qu’il vous faudra dans un premier temps agir seul, vous n’aurez pas d’autre choix que de devenir le leader de votre projet et de montrer vos résultats.

Comment faire financer mon projet ?

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

Quelques conseils pour vous aider à réaliser votre première opération immobilière

Une chose est sûre, vous ne devez pas rester bloqué sur vos croyances limitantes. Il est essentiel de passer à l’action pour que votre projet se réalise, pour que vos rêves aboutissent. Rien ne pourra se concrétiser si vous restez à attendre que les choses se fassent d’elles-mêmes. Les débuts pourront certes être compliqués, c’est normal, mais n’hésitez pas à vous former à l’immobilier en investissant de votre temps, en construisant votre avenir. En vous formant, vous éviterez notamment tous les revers désagréables des débuts. Et n’oubliez surtout pas : c’est en faisant des erreurs que vous apprenez. Les erreurs font partie intégrante du processus de progression et d’atteinte du succès donc ne reculez pas devant l’échec. Apprenez, avancez, toujours en restant actif et vous gagnerez inévitablement en expérience. Vos efforts constants et réguliers ainsi que vos passages à l’action seront porteurs de réussite. 

Se lancer dans sa première opération immobilière peut faire peur et cette sensation est normale. L’important est de rester concentré sur votre objectif final, sur vos projets et de mettre en place des actions concrètes pour évoluer pas à pas. Ce n’est qu’en réalisant des actions de manière répétée que vous obtiendrez des résultats.

OBTENEZ VOTRE FORMATION OFFERTE

La fiscalité du marchand de biens

Les base de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Comment gagner facilement 60 000€

À travers une opération de rénovation que n’importe qui peut réaliser, avec la bonne méthode.

Le financement

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

amet, ut elit. consectetur leo. facilisis diam venenatis mi,