Marchands de biens : le piège des débutants

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi vos plus grandes forces peuvent se transformer en vos pires faiblesses au sein de votre activité d’achat/revente. 

S’il est important de mettre en lumière cette problématique dans laquelle tombent beaucoup de marchands de biens qui débutent, il est tout aussi nécessaire de vous donner une solution et de vous expliquer comment faire pour éviter de tomber dans ce fameux piège !

Comment gagner facilement 65 000€ ?

Je vous explique comment j’ai fait grâce à une opération de rénovation que n’importe qui aurait pu réaliser.

Les différents aspects de l’activité de marchand de biens

Posons une problématique factuelle. Les marchands de biens sont impliqués dans tous les domaines de leur activité. Cela signifie qu’à toutes les étapes de vos opérations, vous serez impliqués personnellement.

En effet, vous allez prospecter, vous allez vous-même créer votre réseau, pousser les portes des agences immobilières, programmer et faire les visites, faire vos calculs de rentabilité, réaliser les études de faisabilité (en lisant les règlements d’urbanisme), faire la comptabilité, appeler le géomètre, superviser les travaux selon vos envies, etc.

En plus de cette implication personnelle, vous allez vite constater que c’est une activité où vous ferez tout de façon solitaire.  

Vous serez seul à faire vos calculs, seul à prendre les décisions, seul à courir après vos artisans, seul à aller voir les agents immobiliers. Personne ne le fera à votre place. À part si, bien évidemment, vous avez choisi de vous associer. Cela constituant une exception à moindre mesure. 

Pour citer un autre aspect de l’activité de marchand de biens, ce dernier possède beaucoup de compétences. 

La plupart des marchands de biens qui réussissent ont un set de compétences à leur disposition et savent généralement quoi faire et où aller. Si ce n’est pas encore le cas, pensez à acquérir ces connaissances au plus vite. Qu’il s’agisse de compétences en organisation, en urbanisme, en fiscalité, des compétences techniques sur la gestion des travaux ou encore des compétences juridiques, vous devrez maîtriser tous les domaines dans lesquels vous serez impliqués. 

De fait, la tentation de tout faire soi-même peut être très importante…  

Pour vous faire part d’un exemple concret, j’ai me suis récemment rendu sur l’opération d’achat/revente d’anciens élèves de ma formation qui avaient des grandes compétences en travaux. Comme beaucoup de marchands de biens, ils étaient artisans. Seulement, lorsque nous avons échangé, nous avons été d’accord sur le fait que, si cela représentait un avantage conséquent, cette compétence représentait aussi un inconvénient non-négligeable.

La raison est simple. Nous avons tous une quantité de ressources limitée (argent, temps, énergie). Le fait est que, si vous réalisez tout par vous-mêmes, vous allez très vite être limité par vos propres ressources. 

C’est-à-dire que vous ne pourrez jamais augmenter la quantité de votre ressource temps et avoir plus de 24 heures par jour. Le but de cette activité étant tout de même de vivre une vie plus confortable et d’avoir plus de temps pour profiter des bonheurs de la vie.

Nous venons désormais à une solution évidente : déléguer.

Un autre aspect de l’activité est que nous sommes entourés de nombreux professionnels. 

Ceci représente donc un avantage important ! Le marchand de biens peut déléguer beaucoup de choses à des professionnels et des sous-traitants. Certes, vous devrez quelques fois être tributaire de personnes extérieures, mais vous serez aussi soulagé et débarrassé de certaines tâches.

Même si certains disent souvent qu’« on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même », ne tombez pas dans le piège de vouloir tout faire seul.

Comment éviter les pièges de la fiscalité ?

Les bases de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Le fameux piège des débutants

Vous l’aurez compris, le piège dans lequel tombent la plupart des marchands de biens est de s’aventurer seul dans cette aventure immobilière. Retenez que « si seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». 

Il est vrai que gérer un domaine que l’on maîtrise seul paraît plus efficient puisque nous n’avons pas à expliquer comment faire, à accompagner des sous-traitants et à les corriger. Néanmoins, il est pourtant essentiel de déléguer ce que vous savez faire, ne serait-ce que pour ne pas épuiser vos ressources « énergie » et « temps ». Il est primordial d’apprendre à lâcher prise et à confier des responsabilités à d’autres professionnels. La solution étant de choisir des personnes largement meilleures que vous dans ce qu’elles font.

Il faut sélectionner les bonnes personnes et apprendre à déléguer correctement.

C’est en cherchant des personnes meilleures que vous, que déléguer sera utile et efficace. Ne cherchez pas à vouloir rester le meilleur et à tout contrôler tout le temps. Vous allez vous épuiser. 

De plus, c’est à partir de ce moment que vous allez rentrer dans le cœur de l’activité, à savoir être le chef d’orchestre et le superviseur de vos opérations d’achat/revente. 

Le marchand de biens doit avant tout savoir ce qu’il faut faire, quand et comment. En revanche, cela n’inclut pas le faire seul.

Votre vrai rôle est d’avoir une vision claire du projet et d’orchestrer. 

Pour ne pas que vos plus grandes forces se transforment en faiblesses, vous devrez donc être éveillés à ce problème et tout mettre en œuvre pour ne pas tomber dans ce piège facile. 

Si vous cherchez véritablement à développer votre activité, il faudra lâcher prise. Sinon, vous resterez au stade d’une petite entreprise artisanale. Si cela est votre objectif, dans ce cas le piège n’en est plus un et vos compétences seront vos plus grandes forces.

Néanmoins, si votre objectif est de développer votre activité, de vous libérer du temps, de l’énergie et de vous soulager, il vous faudra confier certaines responsabilités à d’autres professionnels. 

Surtout que vos compétences vous serviront toujours, même si vous ne faites pas les choses par vous-même. En effet, vous saurez comment superviser au mieux, comme accompagner et guider vos équipes ainsi que comment résoudre les problèmes éventuels. Je ne vous apprends rien en disant que cette activité représente des risques importants qu’il est essentiel d’anticiper. 

En conclusion, s’entourer est la meilleure façon de développer votre entreprise très rapidement et de façon spectaculaire tout en profitant des avantages de l’activité, à savoir vivre plus sereinement et plus confortablement. 

Comment faire financer mon projet ?

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

OBTENEZ VOTRE FORMATION OFFERTE

La fiscalité du marchand de biens

Les base de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Comment gagner facilement 60 000€

À travers une opération de rénovation que n’importe qui peut réaliser, avec la bonne méthode.

Le financement

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

consequat. facilisis mi, commodo tristique ipsum eget Aliquam Nullam odio