Faut-il suivre une formation pour devenir marchand de biens ?

Devenir marchand de biens : la formation est-elle indispensable ?

C’est un fait. L’activité de marchand de biens s’est fortement démocratisée ces dernières années. Beaucoup se sont lancés aveuglément pensant trouver l’eldorado de bénéfices généreux, mais se sont vite retrouvés au point zéro. Alors vous vous demandez si pour devenir marchand de biens, une formation est nécessaire ? La MDB ACADEMY vous répond.

Comment gagner facilement 65 000€ ?

Je vous explique comment j’ai fait grâce à une opération de rénovation que n’importe qui aurait pu réaliser.

Caractéristiques de la profession de marchand de biens

Tout d’abord, deux points sont importants à rappeler ici. Le premier est que pour devenir marchand de biens il n’existe pas d’obligation légale de formation. Demain, vous souhaitez exercer cette activité, vous pouvez ! Nul besoin de diplôme, de formation ou de validation quelconque d’acquis. L’accès à l’activité de marchand de biens ne dépend d’aucune condition particulière.


Le second point à retenir est qu’au regard de l’État, être marchand de biens n’est pas un métier, puisque l’activité n’est pas classée dans les répertoires des métiers comme le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). C’est une profession non réglementée. Être marchand de biens signifie juste avoir un statut fiscal. Pour cela, il vous suffit de réaliser les démarches de création de société en choisissant comme activité “activité des marchands de biens immobiliers”. Vous patientez quelques jours avant de recevoir votre K-bis et vous voilà marchand de biens !


Nous attirons cependant votre attention : tout le monde peut s’autoproclamer marchand de biens du jour au lendemain, mais il s’avère extrêmement difficile d’en faire son activité principale lorsque les connaissances et les compétences ne sont pas là. Beaucoup se lancent et autant abandonnent. Ayez bien conscience que pour devenir marchand de biens, de nombreuses compétences sont nécessaires et qu’exercer cette activité ne s’invente pas, cela s’apprend.

Comment éviter les pièges de la fiscalité ?

Les bases de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Rappel sur ce qu’est la profession de marchand de biens

Nous avons vu que le marchand de biens est avant tout un statut fiscal, mais vous vous doutez évidemment que ça ne s’arrête pas à ce statut juridique. Le marchand de biens est à la fois un professionnel de l’immobilier et un commerçant. L’objectif principal de cette activité se caractérise par le fait d’acquérir des biens, de les revendre pour en dégager un bénéfice, appelé plus-value. Pour ce faire, le marchand de biens peut acheter un bien immobilier en l’état puis le revendre et il peut également acheter un bien, le rénover, le diviser ou le réagencer puis le revendre. 

Les missions du marchand de biens sont assez diverses et il est amené à : 

  • prospecter pour trouver des biens immobiliers pour des projets d’achat-revente ; 
  • estimer la valeur d’un bien, le coût des travaux, le coût de la revente ; 
  • réaliser des travaux de rénovation ou de construction en choisissant les bons professionnels ;
  • commercialiser ses biens, etc.
 

De plus, pour devenir marchand de biens, il est nécessaire, voire même essentiel de maîtriser certaines connaissances dans les domaines : 

  • juridique ; 
  • urbanisme ; 
  • fiscalité ;
  • technique ;
  • financier, etc.
 

Exercer cette profession requiert donc certaines connaissances, mais aussi des compétences précises. Le marchand de biens doit clairement être sur tous les fronts et doit être capable de gérer son projet immobilier, quel qu’en soit l’avancement. Il doit savoir décrypter un plan d’urbanisme, connaître l’ensemble des démarches administratives d’un projet immobilier, il doit savoir mener une négociation, etc. Son intervention est primordiale et il est le “pilier” central de son projet. Il est donc très important qu’il puisse manager toutes les situations rencontrées et qui sont généralement accompagnées de problématiques complexes telles que : 

  • les relations humaines ;
  • les retards dans les travaux ;
  • les délais à respecter ;
  • les subtilités juridiques ;
  • le flou fiscal, etc.

Les 4 bonnes raisons de se former pour devenir marchand de biens

Nous vous dévoilons ici les 4 bonnes raisons de vous former pour devenir marchand de biens.

Se démarquer dans une profession non réglementée

La première raison qui justifie grandement que vous vous formiez pour devenir marchand de biens est le fait de vous démarquer face à la concurrence. Comme vous le savez, l’activité de marchand de biens n’est pas réglementée et malheureusement trop de personnes se proclament marchand de biens et ternissent l’image de la profession. Elles agissent de manière non professionnelle et créent du tort à tous les marchands de biens qui exercent leur activité avec sérieux et passion. Suivre une formation adaptée va vous permettre de vous démarquer auprès de vos clients et des autres professionnels.

Maîtriser l’ensemble des aspects de la profession

Là encore, la formation représente une force indéniable pour vous aider à avancer sereinement dans votre activité de marchand de biens. En effet, personne ne vous demande de connaître par cœur les législations en vigueur ou toutes les règles d’urbanisme, mais il est capital que vous ayez des connaissances solides. Que ce soit en urbanisme, en fiscalité, ou sur des points techniques pendant les travaux, pour devenir marchand de biens vous devez maîtriser des savoirs spécifiques qui vont vous permettre de pouvoir gérer n’importe quelle situation, qu’elle soit simple ou complexe, et surtout d’être à l’aise face à vos interlocuteurs.

Accéder à des offres plus intéressantes

L’intérêt également de vous former pour devenir marchand de biens est que vous allez de cette manière pouvoir aborder des offres nettement plus intéressantes. En effet, aujourd’hui, de nombreuses personnes se lancent dans l’activité d’achat-revente. Ces personnes sont à la fois des particuliers attirés par le bénéfice, des investisseurs locatifs ou tout simplement des investisseurs qui souhaitent réaliser une opération ponctuelle. Elles se tournent en général vers des biens accessibles financièrement. Pourquoi ? Car elles n’ont pas toutes les connaissances et compétences que peut posséder un marchand de biens qui s’est formé. En vous formant, vous pourrez rechercher des opérations nettement plus complexes et donc accéder à des biens où la concurrence est beaucoup moins rude. 

Devenir marchand de biens : parfois le projet d’une vie

Vous souhaitez devenir marchand de biens ? Vous êtes ultra motivé pour changer de voie et vous lancez ? Nous ne pouvons que vous féliciter de réaliser votre projet et d’avoir un objectif fort à réaliser. Mais surtout, nous ne pouvons que vous conseiller de vous former. Ne commencez pas dans une activité de marchand de biens sans aucune connaissance ni compétence, vous prendriez un risque énorme. Si lancer votre activité est votre projet de vie alors ne lésinez pas sur le budget formation ni sur le temps que vous allez passer à apprendre. Vous tirerez un bénéfice non négligeable de cet investissement tant financier que personnel. Vous aurez des bases solides pour réussir au mieux votre projet.

Comment faire financer mon projet ?

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

Devenir marchand de biens n’est pas inné et ne s’invente pas ! Une formation est nécessaire afin d’acquérir les connaissances et les compétences fondamentales pour exercer cette activité et mener à bien l’ensemble de ses opérations immobilières. 

OBTENEZ VOTRE FORMATION OFFERTE

La fiscalité du marchand de biens

Les base de la TVA du marchand de biens, l’imposition des bénéfices et le choix de société.

Comment gagner facilement 60 000€

À travers une opération de rénovation que n’importe qui peut réaliser, avec la bonne méthode.

Le financement

Comment se faire financer vos opérations et lancer une activité d’achat-revente même sans apport.

luctus sed Donec ante. ut ut suscipit mi, nec vulputate, neque.